MY TYRANT, MY PROTEST, MY MYTH - Osvaldo Ramirez Castillo

MY TYRANT, MY PROTEST, MY MYTH - Osvaldo Ramirez Castillo

Cliquez pour une visite virtuelle de l'expo

«Mon travail reflète une narration critique de l’expérience historique, culturelle et personnelle. Le dessin y devient un acte personnel de réinterprétation qui explore le rôle du récit à travers la mythologie précolombienne, le folklore et des éléments tirés de la culture visuelle et vernaculaire, tous intimement liés à un lexique très personnel d’imagerie constamment recyclée et revisitée avec le temps.

My tyrant, My protest, My myth est caractérisé par une pratique interdisciplinaire impliquant une série de dessins en matériaux mixtes, des impressions et des vidéos d’animation image par image qui abordent des questionnements au sujet de la mémoire collective, des traumatismes historiques et de l’identité culturelle. Ces problématiques sont racontées visuellement sous forme de mythologies personnelles. Ce nouveau corpus de travail tente de proposer des interprétations nouvelles de l’édification de la mémoire comme une forme de résistance, de commentaire politique et de guérison.»  – Osvaldo Ramirez Castillo  

 

- OSVALDO RAMIREZ CASTILLO -

Né en 1978 au El Salvador, Osvaldo Ramirez Castillo a été formé au Ontario College of Art and Design, puis a obtenu sa maîtrise de l’Université Concordia en 2007. Il a participé à plusieurs expositions de groupe à travers le Canada et à l’international, dans des galeries reconnues telles le Print Center à New York, la Galerie Kuma à Berlin, la galerie nationale Casa de Las Americas à Cuba et tout récemment à la Southern Alberta Art Gallery. Ramirez Castillo est le récipiendaire de nombreuses bourses de production et de voyage du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec ainsi que des subventions de la fondation Ludwig Vogelstein et, depuis peu, de la prestigieuse fondation Pollock-Krasner aux États-Unis. Son travail fait partie de plusieurs collections privées canadiennes prestigieuses.
 

DE LA LIGNE À L'ABSTRACTION

DE LA LIGNE À L'ABSTRACTION

Cliquez pour une visite virtuelle de l'expo

Avec:

123Klan (FR)
Morten Anderson (DA)
Bacon (CA)
Cope2 (USA)
Dems333 (SP)
Augustine Kofie (USA)
Doc Tc5 (USA)
El Mac (USA)
KEMS (USA)
Kwest (CA)
Greg Lamarche (USA) Pose (USA)
Pro (FR)
Remi Rough (UK)
Patrick RESO Jungfleisch (SU)
Victor Reyes (USA)
Alex Scaner (CA)
Stare (CA)
Tchug (CA)
Yes2 (USA
Zek One (CA)
Zoer (FR)

Sous la codirection de RESO, un vétéran du graffiti, cette exposition de groupe constitue une méditation sur la valeur de l'abstraction dans l’art graffiti. De la ligne à l’abstraction mettra en vedette les œuvres de 22 artistes canadiens et internationaux. Ces artistes proviennent tous du milieu de l’art de rue, mais leurs parcours éclectiques révèlent une évolution vers des esthétiques hybrides qui puisent leurs sources du graffiti sans s’y limiter. Établi en Allemagne, en Suisse et à New-York, RESO a invité des artistes européens et nord-américains qui, combinés aux invités de la galerie Yves Laroche, promettent une vitrine du graffiti à large spectre. L'ambiance musicale du vernissage sera dictée, en exclusivité mondiale, par le Sommelier Acoustique, un verre de Bulle de Neige à la main. Plusieurs artistes y seront présents, transformant la soirée en une assemblée internationale du graffiti à ne pas manquer.
 

« L'Abstraction urbaine

Grâce à son développement - surtout depuis la fin du 20e siècle - le graffiti a beaucoup changé en ce qui concerne son approche. Sa réussite sur le marché de l'art l'unifie avec d'autres courants artistiques issus, eux aussi, du milieu urbain.
Contrairement à certains styles, l'abstraction exige de l'observateur un débat approfondi avec l'œuvre elle-même. La transformation des lettres en formes et signes entraînent un détachement complet de leur fonctionnalité superficielle. Ceci tend à favoriser une indépendance et une liberté totale dans le travail des artistes. »

- PATRICK “RESO” JUNGFLEISCH

 

BUTCHER'S HOOK - Jon Todd & Jesse Hazelip

BUTCHER'S HOOK - Jon Todd & Jesse Hazelip

 Cliquez pour une visite virtuelle de l'expo

Avec un titre provenant du slang Cockney Londonien, “Butcher’s Hook” invite les spectateurs à examiner le travail de deux marginaux parmi les plus passionnés du monde de l’art contemporain. Sonder la périphérie de la société; c’est le point commun du travail de Jon Todd et Jesse Hazelip Les portraits abstraits et colorés de Jon Todd contrastent visuellement avec les dessins monochromes de Jesse Hazelip, mais tous deux attribuent à travers leur œuvre un sentiment de pouvoir aux individus de la contre-culture. En explorant la marge de la société, la culture carcérale et l’underground, Jon Todd et Jesse Hazelip habitent les murs de Yves Laroche avec leur version sombre, honnête et remarquablement attrayante de la réalité.

- JON TODD -
Diplômé du Sheridan College à Toronto, Jon Todd a développé un style unique qui procède par couches successives et est influencé par le tatouage, le graffiti et les cultures asiatiques, scandinaves et mexicaines. En intégrant chacune de ces influences, il travaille avec différents thèmes, procédés et techniques dans chacune de ses pièces. Portant le chapeau d’artiste et d’illustrateur, l’œuvre de Jon Todd dresse un portrait intemporel mêlant à la fois les problématiques sociales et l’iconographie issue de la culture populaire passée et présente. Son esthétique explore les thèmes de la guerre, de la corruption et de la lutte interne à l’aide d’une variété de matériaux hétéroclites. Ses peintures forment une mosaïque kaléidoscopique à l’iconographie chargée. Malgré la vivacité de leur rendu, ces réflexions sont très personnelles et traitent surtout de problématiques telles la stigmatisation, la psychose et la mauvaise communication. Obtenant année après année une reconnaissance internationale, Jon Todd a exposé ses œuvres à travers l'Amérique du Nord. Il a remporté de nombreux prix, notamment celui décerné par le prestigieux magazine Applied Arts.

- JESSE HAZELIP -
Jesse Hazelip est né en 1977. Il a grandi à Cortez au Colorado, une ville du désert montagneux bordant les territoires des nations Navajo et Ute. À 14 ans, il déménage à Santa Barbara en Californie dans un environnement profondément différent de celui qu’il avait connu pendant son enfance. C’est à ce moment que Hazelip s’enracine dans le monde du graffiti. À travers son implication dans cette contreculture marginale, Hazelip a su développer une technique et une esthétique intimement liées à l’imagerie et l’histoire de son enfance.
Hazelip a obtenu son baccalauréat en arts visuels au Art Center College of Design. Il vit et travaille à Oakland en Californie. Son travail d’illustrateur a été retenu par Converse, Christian Audigier, Mishka NYC et National Forest Design. Son œuvre a fait l’objet de plusieurs expositions dans les galeries d’art à travers la Californie. On retrouve les œuvres de Hazelip dans de nombreuses collections privées.

BOONZ - Laurence Vallières

BOONZ - Laurence Vallières

Cliquez pour une visite virtuelle de l'expo

Yves Laroche Galerie d’art est fière de présenter « BOONZ» la première exposition solo de Laurence Vallières. Entre les mains de Vallières, le carton se transforme et rempli l’espace de la galerie en un bestiaire sculptural surdimensionné. Des assemblages complexes de bouts de carton disparates représentent des babouins, des éléphants, des ours et d\'aures animaux sauvages. Les sculptures de Vallières sont des études qui s’approprient la symbolique de l’imagerie animale pour révéler leur aspect ‘construit’ et établir des équivalences en cette symbolique et des comportements humains.

-LAURENCE VALLIÈRES-
Laurence Vallières s’intéresse à la représentation de l’animal dans l’imaginaire collectif. Son inspiration provient surtout des dessins de propagande, de la littérature ainsi que des fables à caractère politique qui ont, un jour, servi à illustrer quelque conflit humain. Son travail vise à illustrer certains aspects de la société dans laquelle elle vit et à imager des conflits qui concernent le monde à travers de nouveaux symboles qui empruntent à la fois au réel et au fabuleux. Elle est influencée notamment par Art Spiegelman, George Orwell et William Kentridge dont le travail remarquable est, et sera toujours, d’actualité.

Dans le même esprit, la ville est son lieu de création privilégié. Vallières est fascinée par l’architecture, le surdéveloppement urbain, l’art de rue (la rue en soi et l’imagerie qui s’y déploie sous forme artistique ou non), le désastre écologique et ce qu’elle considère comme le gâchis méthodique des banlieues. Après avoir étudié à Los Angeles et fait un stage à St-Petersbourg, elle est devenue sensible aux symboles architecturaux mis en valeur dans chacune de ces villes, ainsi qu’aux lieux de prédilection des artistes de la rue.

 

PAPIER 13

PAPIER 13

 Yves Laroche Galerie d'Art annonce sa participation dans la foire PAPIER 13 organisée par l'Association des galerie d'art contemporain. Les galeries participantes ont rassemblé une petite collection d'oeuvres qui se concentrent sur le médium de papier. Dehors, dans la Quartier des spectacles de Montréal, à deux pas de Place des art, Papier 13 offre l'opportunité d'examiner la scène d'art contemporain en visitant les kiosques de plusieurs galeries en provenance de partout au Canada. Le kiosque d'Yves Laroche présentera une vingtaine d'artistes, allant des grands maîtres de l'art canadien aux révolutionnaires du graffiti et du pop surrealisme, avec un sectin spéciale sur Shepard Fairey.

ARTISTS EXHIBITED :

Primary Market : Shepard Fairey, Jason Botkin, Jesse Hazelip, Jon Todd, Omen, Jonathan Bergeron, Osvaldo Ramirez Castillo, Other, Travis Louie, Gary Taxali, Jason D'Aquino, Zach Johnsen, Greg Lamarche, Jessica Wee, Kems, Reso, Steven Orner, et Laurence Vallières

Secondary Market : Serge Lemoyne, Jean Cocteau, Jean McEwen, Joyce Wieland, Léon Bellefleur, Jean Paul Riopelle, Jean Philippe Dallaire, Jean Paul Jérôme, Marcel Barbeau, Fernand Leduc, Jean Paul Mousseau, Marcel Ferron,

FEATURE ARTIST : SHEPARD FAIREY (OBEY)

STAR D'UN SOIR - Stare

STAR D'UN SOIR - Stare

Cliquez pour une visite virtuelle de l'expo

Yves Laroche Galerie d’art est fière de présenter « Star d’un soir » la première exposition solo d’envergure de Stare, un acteur important de l’art graffiti Montréalais depuis plus de quinze ans et un artiste d’exception dont la renommée est internationale.

-STARE-

Pratiquant l’art du Graffiti, Stare est reconnu par son style innovateur et versatile. La chimie de ses coloris aventureux et de ses effets électrisants reposent sur l’architecture d’un lettrage organisé tout aussi imposant que gracieux. Avec un style qui lui est propre et une façon peu commune de s’approprier l’espace, il marque l’univers visuel de Montréal.

C’est en 1996 que son aventure a commencé. Co-fondateur du légendaire NME crew qui trafique le paysage montréalais en tapissant stratégiquement la ville d’imageries audacieuses et singulières. Artisan du lettrage, touchant à toutes les disciplines du graffiti, il est devenu très tôt peintre muraliste de métier, sans pour autant abandonner sa passion et la pratique de son art. Il participe à la création de majestueuses peintures murales, maintenant considérées comme monuments historiques de la métropole. Défiant les techniques et les formats couramment observés dans l’univers de la murale, ses œuvres sont pensées et crées pour s’intégrer à leur environnement tout en respectant, incorporant et enrichissant l’architecture existante.

Au fil du temps, il touche à différentes sphères de l’art public en participant à plusieurs projets sociaux et commerciaux. D’une approche plus subversive, il se démarque en personnalisant avec une touche d’humour le visuel de certains commerces abandonnés. Stare a laissé son empreinte dans plusieurs grandes villes, en allant même jusqu’à exporter cette forme d’art dans des pays qui y sont moins habitués. Avec 17 ans de pratique dévouée et d’expériences diverses, il forge un esthétisme fort qui traverse les années et touche autant les adeptes du graffiti et de l’art que ceux peu habitués à cette forme d’expression.

Ayant participé à des expositions collectives ici et à l’étranger, il nous présente maintenant, dans sa première exposition solo Star d’un soir, un témoignage immortalisant une page d’histoire éphémère du graffiti Montréalais.

À ne pas manquer. Le best kept secret de Montréal vous est maintenant dévoilé.

SATURATION 2013 - Alex Scaner, Zek One, Pun18, Kems

SATURATION 2013 - Alex Scaner, Zek One, Pun18, Kems

Cliquez pour une visite virtuelle de l'expo

Yves Laroche Galerie d’art est fière de présenter « Saturation », une exposition itinérante internationale d’œuvres récentes de Alex Scaner, Zek One, Philip Pun18 Cruz et Kems.. Ces quatre artistes du graffiti en provenance de Boston (USA), San Juan (Puerto Rico) et Montréal (Québec) se rencontrent encore une fois en salle d’exposition, une première pour Montréal. Quatre approches, quatre styles, mais une seule passion : le graffiti.

-Alex Scaner-

C’est en 1996 que Scaner fait son entrée dans le monde du graffiti sur la scène Montréalaise et ses environs. Il a fait ses premières armes avec le groupe multidisciplinaire Delinquent Artists (plus connu sous le nom de DA). Au fil des années, DA a obtenu une réputation enviable en se taillant une place au sein de la communauté graffiti. Étant l’un des artistes graffiti les plus actifs du groupe, Scaner est rapidement devenu un des icônes du paysage Montréalais. Il a su se distinguer en peaufinant son style, en optant pour des couleurs flamboyantes et en sélectionnant méticuleusement le lieu de ses graffitis. Il a voyagé notamment à Mexico, New York, Paris, San Juan, Rome et d’innombrables autres villes qui portent maintenant sa signature dans le but d’éviter la routine et d’élargir ses horizons. Aujourd’hui, son travail est reconnu internationalement et fait partie du groupe Keep Going (KG). Selon Scaner, le graffiti est un art en constante évolution pour qu’à son tour il puisse se ressourcer et se réinventer à travers lui. Ses études en design industriel et en architecture lui ont permis d’explorer davantage son médium, de s’inspirer du paysage urbain et de développer des approches novatrices dans son travail. Scan et Montréal ne font désormais qu’un.

-Zek One-

Montréalais et vétéran du graffiti, Zek peint depuis 1993. La peinture en aérosol demeure son médium de choix, mais il expérimente avec l’aérographie, l’acrylique et d’autres types de peinture. Après près de 20 ans de carrière en peinture, le travail de Zek attire l’attention et a maintenant sa place dans de nombreuses galeries et évènements tels que l’encan bénéfice à Paris de 2010 pour soutenir SOS Racisme. Depuis quatre ans, Zek réalise des murales pour la ville de Montréal, dans le cadre de son projet TANDEM. Zek collabore aussi régulièrement avec les studios de création A’Shop pour qui il réalise des commissions, comme lors de la soirée bénéfice « Eyes Wide Open » qui a eu lieu au Musée des beaux-arts de Montréal, ou pour des compagnies telles que Sirius Radio, Volkswagen, Cirque du Soleil et Red Bull. Le voyage demeure central dans la carrière de Zek; il tente de faire deux voyages de graffiti par année pour peindre une œuvre à chaque arrêt. Au cours de sa longue carrière, Zek considère chaque jour comme une opportunité d’améliorer son travail. Aussi motivé qu’à son premier jour, Zek est un artiste réfléchi dont le travail ne cesse de progresser.

-Philip Pun18 Cruz-

Pun18 est né le 22 septembre 1988 à San Juan, Puerto Rico, sa fascination pour le dessin apparait dès l’enfance. Inspiré particulièrement par les bandes dessinées, il crée ses propres personnages. À 10 ans, il découvre l’univers du graffiti et à 15 ans, il fait le vœu de l’art. Dès ses débuts en tant qu’artiste professionnel, Pun18 expose ses œuvres chez lui, à Puerto Rico, ainsi qu’en Espagne, en France, en Allemagne, en Belgique, au Canada et aux États-Unis. Son travail est une rencontre entre le graffiti, la bande dessinée, l’animation, le pop art et le surréalisme. Conceptuellement, son œuvre est basée sur son expérience personnelle et la critique sociale. Elle présente une palette de couleurs riches. Dans son travail, Pun18 met en lumière les intérêts de son auditoire et les préoccupations de notre société.

-Kems-

Kems est un artiste graffiti de renommée internationale qui a débuté sa carrière au début des années 1990 sous le pseudonyme de Kem5. Natif de la Nouvelle-Angleterre, son style et sa technique unique sont le résultat d’une inspiration de son environnement. Attentif à la structure de ses lettres, Kems travaille énormément son « Style Writing ». Soucieux des détails, il porte grande attention aux détails abstraits et à la couleur, ce qui fait que son travail se distingue des autres. Récemment, les recherches formelles de Kems se concentrent sur l’équilibre entre couleurs et lettrage. En juxtaposant des couleurs saturées, ses œuvres ont un grand impact visuel. Kems est plus connu pour son travail de graffiti, mais son talent créatif se retrouve dans de nombreuses commissions privés et corporatives. Son travail se retrouve dans plusieurs livres et publications à travers le monde, comme Graffiti World (2004), Street World (2007), Graffiti Planet (2009) et Graffiti Burners (2010). Kems continue de travailler à travers Ground Release, une équipe d’artistes impliqués dans une variété de projets visuels. Il est aussi un membre actif de groupe Ironlak.
 

Serge Lemoyne... et la première étoile

Serge Lemoyne... et la première étoile

Parallèlement à la rétrospective ayant lieu à l’Espace Création de Loto-Québec (du 26 septembre au 9 décembre, Montréal), l’exposition Serge Lemoyne …et la première étoile occupera trois salles d’exposition dans les galeries hôtes, soit, Lacerte art contemporain et Yves Laroche Galerie d’art. Pour l’occasion, notre nouvel espace Yves Laroche Projet Beaumont sera également mis à profit afin de présenter une série d’œuvres de l’artiste. Seront à l’honneur les séries marquantes de l’artiste telles que Bleu, blanc, rouge, Assemblages, Pointe d’étoile, Hommage à Matisse, Triangulation et Trou noir, pour ne nommer que celles-ci.


Depuis 2001, les galeristes Louis Lacerte et Yves Laroche joignent leur passion et leur expertise au service de l’œuvre de Serge Lemoyne en participant à sa rediffusion, ici et ailleurs au Canada. Les deux galeristes ont ainsi contribué au fil des années à la préservation et au rayonnement d’une œuvre unique aujourd’hui ancrée dans le patrimoine artistique québécois et canadien.

Serge Lemoyne (1941-1998) a défendu avec ferveur un art déterminé à briser le mythe de l’artiste en posant un regard intransigeant sur ses propres créations, sur les institutions muséales, l’académie et le milieu de l’art en général. Lemoyne a nourri sa carrière artistique de défis picturaux et de réflexions sur l’art actuel via la peinture, l’installation, la performance, la sculpture, et bien d’autres techniques, faisant de lui un artiste multidisciplinaire. Ses œuvres témoignent d’abord et avant tout de sa volonté à créer un rapprochement durable entre l’art et le grand public.

Serge Lemoyne… et la première étoile propose une passionnante incursion dans la vie et l’œuvre d’un artiste hors du commun. Près d’une cinquantaine d’œuvres seront exposées pour l’occasion.

LUEURS - Jonathan Bergeron

LUEURS - Jonathan Bergeron

 

Montréal, 21 septembre 2012 – Yves Laroche Galerie d'art est fière de présenter Lueurs, la nouvelle exposition solo de l'artiste montréalais Jonathan Bergeron. Propulsé par un style en constante évolution, Jonathan Bergeron a su gagner en notoriété, à ses débuts, grâce à sa manière unique de documenter et de personnifier la figure du calavera, une figure en forme de crâne, fréquente dans la célébration d'origine mexicaine du Jour des morts (Dia de los Muertos). Son œuvre a été présentée dans des galeries importantes aux États-Unis et au Canada et a été publiée dans plusieurs magazines. Il s'agit d'une occasion unique de voir les œuvres de cet artiste hors norme ici, à Montréal.

- JONATHAN BERGERON -

Je pratique mon art depuis plus de vingt ans. Les thématiques de mes œuvres ont été sujettes à plusieurs changements tout au long de mon expérimentation avec divers médiums. Ayant toujours dessiné, pour aussi loin que je me souvienne, mes passages par l’art de la rue, l’art retro et la culture des Hot Rods, de même que l'influence du mouvement Lowbrow californien ont façonné, chacun à sa manière, ma production. Mes plus récentes œuvres de l’exposition Lueurs se composent de dessins au graphite et craie blanche sur papier teint ou de peintures à l'huile sur panneau qui retiennent tous plus ou moins de chacun de ces influences stylistiques , tout en demeurant une œuvre unique à part entière.

Dans cette exposition, mes œuvres dépeignent la résilience d’un sujet qui s’accroche à la vie dans un contexte où ça semble perdu d’avance. Le langage visuel est à mi-chemin entre le paysage fantastique et surréaliste. Le thème étant quelque peu sombre j’ai choisi de le traiter avec l’utilisation de couleurs vibrantes, démontrant l’espoir qui peut naître d’une situation qui semble, à première vue, désespérée.

- LUEURS -

Dans sa nouvelle exposition Lueurs, Jonathan Bergeron propose un univers où s'entremêlent habilement le paysage surréaliste - dont certaines des œuvres présentées sont fortement influencées par l'œuvre de Salvador Dali - en même temps qu'il dépeint les sujets de ses tableaux dans des environnements hostiles ou à tout le moins précaires. Dans ses tableaux la nature reprend possession du territoire ce qui donne lieu à des amalgames étranges entre nature et culture où la beauté émanant du désespoir ne laisse guère de place pour le cynisme.

Lueurs est en quelque sorte imprégnée du contexte actuel économique et politique et devient par le fait même le reflet d'une époque. Jonathan Bergeron signe avec ce nouvel opus, des œuvres hautement personnelles puisqu'elles revendiquent tout simplement le droit de cohabiter harmonieusement avec la nature et nous incitent à réfléchir à nos valeurs en tant que société, mais surtout en tant qu’individus.

 

TEMPEST avec OTHER (DEREK MEHAFFEY)

TEMPEST avec OTHER (DEREK MEHAFFEY)

TEMPEST
AVEC OTHER (DEREK MEHAFFEY)
Du 16 au 30 mai 2012
Vernissage : mercredi 16 mai 2012 de 18h à 21h

La place de l’artiste canadien Other dans le paysage du graffiti international n’est plus à faire.  Artiste bohème, ses œuvres peuvent être vus sur les wagons et dans les dépôts de trains, les murs des villes et des galeries d’art à travers le monde.  Il est reconnu pour ses œuvres complexes réalisées au pastel à l'huile qui orne les wagons des trains de cargaisons à travers l'Amérique du Nord.  Collectionneur d'images et d'expériences, le travail d’Other en galerie correspond à une mise en boîte d’une part de ses voyages et d’autres part du déplacement physique de ses œuvres tel que lorsque réalisées à l'extérieur.  Celui-ci devient également le point de départ et l'influence majeure de son travail de graffiti.  Le mouvement du corps et le dynamisme inhérent à cette pratique artistique se transpose alors en une multitude de motifs colorés souvent fragmentés, suggérant le tout mais ne montrant qu'une partie créant un mouvement dans sa composition.  Ses œuvres très colorées forment un pendant à son art sur les trains souvent uniquement en noir et blanc, puisque réalisées dans une relative obscurité.

- OTHER (DEREK MEHAFFEY) -
J’ai toujours voulu devenir un dessinateur de dessin animé mais je n’avais pas la patience.   Le mouvement était ma principale inspiration.  Le mouvement était synonyme pour moi de vie, mais l’acte de dessiner, le processus répétitif de l’animation classique était pour moi comme une prison.  L’image devait devenir stagnante pour qu’émerge le mouvement.   C’est là que j’ai compris que c’est moi qui devait bouger et que mon travail pouvait également se déplacer par l’entremise d’autres moyens tel que le système des chemins de fer américains.   L’artiste devient l’animation et l’art est laissé derrière dans une pièce, sur un mur ou encore parcourt les chemins de fer, solitaire.   C’est ainsi, qu’à travers les années, mon art a été exposé de Fez à Taipei, de New York à Montréal, de Berlin à Bucarest, de Tokyo à Lisbonne en passant par des milliers de wagons et de murs abandonnés.  Mon art parle de désordre et devient en quelque sorte la représentation de générations de couches de peinture et de tapisserie apposées successivement sur les murs d’un vieil appartement, une histoire discontinuée de voyages documentés sur des morceaux de bois abandonnés.

- TEMPEST -
Dans Tempest, l’artiste transpose son travail de graffiti à l’intérieur des murs afin de présenter son univers qui prend la forme d’une exposition se déclinant sous différentes formes et à travers divers médiums tels la linogravure, la sérigraphie, la peinture aérosol, l’huile, feutre et l’acrylique.  Tempest nous entraîne dans un dédale de souvenirs des lieux et différentes cultures qu’il a croisés au cours de ses nombreux voyages et qui entrent soudainement en collision avec des  lieux et des souvenirs plus familiers.  Le choc de la rencontre entre ces deux univers laisse derrière lui des œuvres, où un amoncellements de parties de corps épars, d’objets et de motifs formant des images complexes fonctionnant par la répétition et la superposition des formes et des techniques utilisées.  L’emphase est mise sur les visages et leur expression qui peuplent ses compositions éclipsant finalement toute proportion et la surabondance de couleurs, de formes; illustrant que l'impact a eu lieu.  Les œuvres d'Other sont hautement personnelles puisque qu'on y parle de mémoire et d'identité à travers les gens qu'il a croisé, les objets qu'il a amassé, les endroits qu'il a visités. À travers le désordre et la répétition, qu’il affectionne particulièrement, ses œuvres recèlent un caractère excessif et inattendu.  Réalisant souvent ses œuvres à partir d'objets trouvés, Other ajoute ainsi de la texture aussi bien qu'une couche narrative supplémentaire à ses tableaux qui deviennent en quelque sorte le témoin du temps qui passe, à l’instar des murs d’un vieil appartement qui laisseraient entrevoir les différentes couches de tapisseries et de peintures laissées là par ses nombreux occupants, maintenant disparus.

ESCAPE WITH ME -  Lola & Greg (Craola) Simkins

ESCAPE WITH ME - Lola & Greg (Craola) Simkins

Ce mercredi 8 juin 2011, YVES LAROCHE GALERIE D'ART est fière de présenter Escape With Me, une exposition réunissant les plus récentes oeuvres des artistes internationaux Lola et de Greg ''Craola'' Simkins. Escape With Me vous convie à fuir le réel et à franchir la porte d’un univers onirique où les problèmes du monde et leurs politiques afférentes, où la rhétorique haineuse et destructrice laissent place à des lieux fantasques, à un art figuratif opulent où la narration est au centre de l’oeuvre et où, sans distinction, l’étrange se fond au beau.

Il s'agit de pop surréalisme, mais il y a plus. De la nouvelle génération d’artistes de ce mouvent pictural anticonformiste au croisement de l’art et de la culture populaire, Greg "Craola" Simkins et Lola — Lola Gill — sont parmi les plus éloquents représentants. Alliant techniques classiques à une approche et une démarche contemporaines, ils peignent avec grande maîtrise et souci du détail sans pourtant renier les influences du graffiti et du tatouage.

Originaires de la côte Ouest américaine, Simkins et Lola, sont deux artistes reconnus dont Yves Laroche Galerie d’art expose ponctuellement des oeuvres isolées. Dans le cadre de la très attendue exposition Escape With Me, une première canadienne, la Galerie présentera leurs plus récentes oeuvres, et ce, en leur présence puisqu’ils prendront part au vernissage.

 

Trophy - The Fine Art of Jon Todd

Trophy - The Fine Art of Jon Todd

Trophy - The Fine Art of Jon Todd
SMASH Gallery
Toronto, CAN
27 mai-2 juin 2011
Vernissage : 27 mai 2011 de 18h à 23h

Yves Laroche Galerie d'art présente Trophy, une exposition solo de Jon Todd qui aura lieu à la SMASH Gallery de Toronto du 27 mai au 2 juin 2011.

Trophy permettra d'admirer les plus récentes oeuvres de Todd incluant des tableaux originaux, des sculptures, des sérigraphies et des installations où fusionnent les symbolismes de la lucha libre mexicaine et des samuraïs japonais. Influencé par le tatouage, le graffiti et les cultures asiatique, nord européenne et mexicaine, son oeuvre dresse un portrait intemporel des problématiques sociales et de l’iconographie issue de la culture populaire. Ces oeuvres explorent les thèmes de la guerre, de la corruption et de lutte interne. 
 
SMASH gallery
2880 Dundas West, Toronto CAN
 

Phantasmagoria

Phantasmagoria

Ce mercredi 27 octobre 2010, Yves Laroche est fier de présenter Phantasmagoria, une exposition collective réunissant les plus récentes œuvres des artistes américains Travis Louie, Kathie Olivas, Chet Zar et Brandt Peters. Phantasmagoria arrive à point pour la saison automnale  où les paysages d’un autre monde côtoient les spectres du royaume des ténèbres. 

Phantasmagoria sera la première exposition en sol canadien pour Louie et Zar et donne à YL l’opportunité de renouer encore une fois avec le duo influent que forment Olivas et Peters.  L’exposition de ces quatre artistes réserve bien plus aux spectateurs, puisqu’ils présenteront des huiles sur bois et sur papier, des sculptures de bois, et des giclées réalisées exclusivement pour l’événement.  Phantasmagoria présente une combinaison originale de monstres bizarres en noir et blanc de Louie, des zombies obscurs de Zar, les mignonnes créatures d’Olivas et les rebelles de cirque de Peters.  Le masque est très présent dans le travail de chaque artiste illustrant à la fois l’objet rituel, ou de théâtre, de même que le pouvoir expressif de la dissimulation.

Toronto International Art Fair 2010

Toronto International Art Fair 2010

C’est avec un immense plaisir que nous vous annonçons que nous prendrons part, encore cette année, à la foire d’art internationale de Toronto qui aura lieu du 29 octobre au 1er novembre 2010. Cette année nous présenterons des oeuvres exclusives d'artistes internationaux tels que El Mac, 123Klan, Cope2, Other, Omen, Shepard Fairey (OBEY), Blek le Rat, Pose, Push, Retna et Revok aussi bien que des oeuvres majeures d’artistes tels que Jean Paul Riopelle, Fernand Leduc, Marcel C. Barbeau, Serge Lemoyne et Ron Martin entre autres.

Will Rise - The Seventh Letter

Will Rise - The Seventh Letter

Le mercredi 1er septembre 2010, en collaboration avec les commissaires invités Norm AWR et Basta!, Yves Laroche Galerie d'art présentera Will Rise, la première exposition canadienne du collectif The Seventh Letter. Sous le signe du ''G'', septième lettre de l'alphabet, ces génies du graffiti constituent un groupe d'artistes multiculturel prolifique des plus influents. Lors de cette exposition, Yves Laroche Galerie d'art présentera les oeuvres inédites de six des membres principaux du collectif: REVOK, PUSH, NORM, POSE, REYES et RETNA.

Issu de Los Angeles, The Seventh Letter est un incontournable collectif urbain. L'énergie de la rue transcende leurs tableaux inspirés du graffiti.  The Seventh Letter est une puissante marque de commerce,reconnue par les connaisseurs de l'avant-garde artistique. L'influence du groupe sur la street culture est immense puisqu'il touche à plusieurs disciplines à la fois, leurs membres étant à la fois des piliers du monde de l'art, du tatouage, du design graphique, de la sculpture et de la musique. Les artistes du groupe repoussent continuellement les limites traditionnelles imposées par les médiums associés au graffiti. Ils anticipent et créent avec brio les nouvelles tendances de la culture urbaine.

Looking East - San Francisco rencontre Montréal

Looking East - San Francisco rencontre Montréal

Looking East incarne la rencontre de deux galeries d’art contemporain importantes. Dans ce jumelage Est versus Ouest, la galerie White Walls / Shooting de San Fransisco s’est avérée un choix naturel puisqu’elle est reconnue pour sa diversité culturelle et son histoire.  Looking East mettra en vedette des artistes de la génération future et des nouveaux mouvements en art contemporain urbain et en pop surréalisme. Looking East se distinguera en présentant des artistes de renommée internationale tels que Kevin Cyr, Greg Gossel, Aaron Nagel, Morgan Slade, Mike Shine, AJ Fozik, Shepard Fairey, Clayton Brothers, Hush, Ron English et bien plus encore.

Propriétaire de Shooting Gallery, White Walls, Gallery Three, D.D.Arts et d’une compagnie de  publication, Justin Giarla a débuté sa collection, qui compte mainte-nant plus de 400 oeuvres d’art, à l’âge de 23 ans. Giarla présentera une exposition de groupe qui inclura le travail d’artistes prolifiques et reconnus internationalement tel Kevin Cyr, Greg Gossell, Aaron Nagel, Morgan Slade, Mike Shine, AJ Fozik, Shepard Fairey, Clayton Brothers, Hush, Ron English et plus encore.

Vernissages

Vernissages

Sacred Machine, une exposition solo de Daniel Martin Diaz, constitue le point de repère d’une première exposition en sol canadien pour cet artiste au corpus artistique iconographique et transcendant. Un mélange d’antique et de contemporain, à la fois iconiques et chargées de douleur et d’émotion, les oeuvres de Diaz mettent en scène des Christs au regard doux et des splendides Madones contre des paysages sombres et désertiques.

Né et grandi à Tucson, AZ, Diaz a grandi dans une famille mexicaine traditionnelle catholique et fut  immergé dans l’imagerie ardente de sa religion. Artiste intuitif, il peint professionnellement depuis près de 10 ans et s’est déjà forgé une réputation dans le monde de l’art contemporain. Il a pris part à plusieurs expositions solos et de groupe de niveau international dans des galeries et musées américains bien établis. Ceci sera la première exposition solo de Diaz chez YL.

YL @ PAPIER10

YL @ PAPIER10

We are eager to announce our attendance at Papier10 held by AGAC, Contemporary Art Gallery Association, taking place from Friday April 16th to Sunday 18th 2010. For our first year at Papier10, we will be showcasing the work of Marcel Barbeau, Jean Paul Riopelle, Serge Lemoyne as well as Jon Todd, Martin Wittfooth, Dave Cooper, Jean ‘’ Turf One’’ Labourdette, Jonathan Bergeron , Omen and Daniel Martin Diaz.

Turf One : exposition à Paris / Lancement du mag HEY!

Turf One : exposition à Paris / Lancement du mag HEY!

La revue Hey ! est le relais d’une vision artistique graphique moderne à dominante
urbaine : un cahier de tendances de ce mouvement mondial. Son information est pointue, actuelle mais pérenne, destinée aux collectionneurs, aux amateurs d’art, aux curieux. Elle est aussi une source d’inspiration pour les artistes en quête perpétuelle de documentation. Elle est bilingue et privilégie l’image autexte. Son positionnement est unique en Europe !

Dans le cadre du lancement de la nouvelle revue artistique Hey !, le musée parisien de la Halle Saint Pierre accueillera les oeuvres d’artistes présents au sommaire du numéro 1 de Hey !

 Lancement, mardi le 11 Mars 2010
18h30
Halle Saint Pierre
2, rue Ronsard - 75018 Paris
M° : Anvers, Abbesses

Aqua Art Miami 2009

Aqua Art Miami 2009

Galerie d’art Yves Laroche, en collaboration avec Murphy Fine Arts, rejoindra une sélection exclusive de plus de 250 galeries importantes provenant d’Amérique du Nord, d’Amérique latine, d’Europe, d’Asie et d’Afrique où l’on présentera des oeuvres de plus de 2 000 artistes, du XXe et XXIe siècle, à la prestigieuse foire d’art internationale Art Basel Miami Beach. Galerie d’art Yves Laroche présentera à Aqua Art Miami 2009, les oeuvres exclusives de leur impressionnante sélection d’artistes. 

Nous présenterons plusieurs artistes émergents et reconnus des plus importants sur la scène contemporaine, de même qu’un bref aperçu des expositions et événements à ne pas manquer pour 2010.  Cette année, nous retrouverons les plus récentes oeuvres de Dave Cooper, Turf One, Shawn Barber, Lola, Kathie Olivas, Brandt Peters, Martin Wittfooth, Gene Pendon, Omen, Jon Todd, Other, Jonathan Bergeron, Chris Ryniak, Daniel Martin Diaz, Jeff McMillan, Zilon et plusieurs autres.

+++

Preview Brunch* (VIP & Press Preview):
Thursday morning, December 3, 10am - 1pm

Gen Art Vanguard Official Party**:
Thursday evening, December 3, 8pm-11pm+

general public hours:
Thursday, December 3: 1pm - 7pm
Friday, December 4: 11am - 7pm
Saturday, December 5: 11am - 7pm (possible extended hours for Gallery Walk)
Sunday, December 6: 11am - 4pm

Aqua Art Miami (Wynwood)
42 NE 25th St. Miami FL 33137 (at N Miami Ave)

Foire International de Toronto

Foire International de Toronto

C’est avec un immense plaisir que nous vous annonçons que nous prendrons part à la foire d’art internationale de Toronto qui aura lieu du 22 - 26 octobre 2009.  Fondée en 2000, la TIAF est une des foires les plus courues en Amérique du Nord.  Il s’agit d’une occasion unique de prendre le pouls de l’art contemporain de niveau international, de même que d’assister à un avant-goût de ce qui s’en vient à la galerie dans les prochaines années.

Vous êtes donc cordialement invité à venir nous y rencontrer.  Le vernissage aura lieu au Metro Toronto Convention Centre, 255 Front Street West, North Building, Exhibit Hall A & B, kioske # 238.

Voici l’hyperlien pour la Toronto International Art Fair http://www.tiafair.com

Life Size- Shawn Barber & Turf One

Life Size- Shawn Barber & Turf One

Galerie d’art Yves Laroche est heureuse de présenter Life Size, une exposition en duo mettant en vedette les œuvres de l’artiste américain Shawn Barber et du Parisien d’origine, Turf One (Jean Labourdette). Appuyée par deux approches distinctives du portrait, l’exposition Life Size sera l’occasion de découvrir une collection de peintures portant sur les personnalités parmi les plus intéressantes de notre époque.

En association avec la 7e édition Art Tattoo Montréal 2009, tous sont invités au vernissage, prévu le mercredi 2 septembre 2009, de 18 h à 21 h à la Galerie d’art Yves Laroche.
Musique Speakerbruiser Rob (Megasoid/ex-Sixtoo).
Les deux artistes seront présents.
 

Jonathan Bergeron & Chris Ryniak : Gardens of Misfortune

Jonathan Bergeron & Chris Ryniak : Gardens of Misfortune

La Galerie Yves Laroche est heureuse de présenter Gardens of Misfortune, une sélection d’œuvres par l’artiste américain Chris Ryniak et l’artiste d’origine montréalaise Jonathan Bergeron (Johnny Crap). Constituée en une série de peintures et de dessins, la vision des deux artistes est des plus singulières : un royaume des ténèbres où émergent des créatures surnaturelles de lieux misérables. Tous sont bienvenus au vernissage le mercredi 29 juillet 2009, de 18h à 21h.

Babylon

Babylon

Depuis 5 ans, la Galerie d’art Yves Laroche représente fièrement l’oeuvre de Jon Todd et Martin Wittfooth. L’exposition Babylon vient souligner d’emblée un corpus d’oeuvres des plus attendus dans la carrière des deux artistes. Babylon pose un regard à la fois sombre et éclairant sur la condition humaine actuelle à travers une série d’oeuvres solos et collectives sous forme de peintures, dessins et installations.

Réunies pour l’exposition Babylon, les oeuvres de Todd et Wittfooth établissent un parallèle avec notre monde moderne en examinant l’arrogance de l’humanité et sa tentative de domination sur l’espèce naturelle, les conflits entre sociétés tout comme la perplexité de l’identité. La renommée internationale de ces artistes est attribuable à une remarquable évolution au sein de leur travail artistique et de leur développement stylistique respectif.

Tous et toutes sont cordialement invités à plonger dans ce monde visionnaire et ténébreux, lors de l’inauguration qui aura lieu le mercredi 17 juin de 18 h à 21 h. L’exposition se poursuivra jusqu’au 28 juin 2009.

Gen Art's VANGUARD: New Contemporary Art Fair during Art Basel

Gen Art's VANGUARD: New Contemporary Art Fair during Art Basel

La Galerie d'art Yves Laroche se démarquera en tant que principal représentant Canadien de l'art underground/surréaliste pop dans le cadre de la foire Vanguart Gen Art du Art Basel 2008 à Miami. Nous vous invitons à jeter un coup d'œil aux œuvres qui y seront exposées du 4 au 7 décembre.

VANGUARD OFFICIAL PARTY
Friday, December 5th
8 p.m. - 12 a.m.

FAIR DATES AND HOURS
Dec. 4, 2008:
VIP and Press Preview: 10 a.m. - 4 p.m.
Public Reception: 4 p.m. - 6 p.m.
Dec. 5, 2008:
General Admission: 10 a.m. - 6 p.m.
Gen Art Official Party: 8 p.m. - 12 a.m.
Dec. 6, 2008:
General Admission: 10 a.m. - 6 p.m.
Dec. 7, 2008:
General Admission: 10 a.m. - 6 p.m.

Charcoal Studios
2135 NW 1st Avenue
Miami, FL 33127
Wynwood Arts District

Omen : So Low

Omen : So Low

Habituellement, on retrouve son art sur les murs, portes, , poubelles et ponts de Montréal mais So Low, l’exposition de l’artiste-graffiti Omen, est un moment très attendu . En cette saison sacrée, celle des âmes disparues, cet évènement nous regroupera dans un intime et commun espace ou nous pourrons admirer les oeuvres d’un artiste qui, normalement, utilise la ville comme tableau.

Son art avant voyagé internationalement, Omen, maintenant installé à Montréal, travaille avec un style qu’il nomme Aérosolisme. “Les gens ont bien de la difficulté à séparer l’aérosol du graffiti et ça cause des problèmes aux vrais artistes ainsi qu’aux collecteurs qui passent à côté d’une forme d’expression très originale,” dit Omen.C’est sans aucun doute qu’il se démarque par sa façon autodidacte et ses oeuvres uniques, brodées de portraits, de crânes défunts et de visages maussades.

En expérimentant avec un multitude de médiums différent lors de la création de sa dernière série, Omen a utilisé l’aérosol, l’encre,des objets trouvés et est devenu habile avec les ombres. Son travail symbolise des souvenirs perdus et isolés et déboussole avec son amas artistique, versatile dans ses techniques et thèmes. Une oeuvre sera tirée au hasard à la fin de la soirée. Pourquoi? Omen nous explique: “ La raison pour laquelle j’ai choisi le graffiti au lieu de l’art conventionnel est que je ne crois pas que l’argent devrait limiter l’expérience artistique.”

Le résultat est une série de visages quasi-abstraits à la surface de tableaux gigantesques, de petites oeuvres peintes à l’encre et des copies traditionnelles d’Eau Forte ayant des étendues aérosole très détaillées.
Affiches et tableaux seront disponible pour l’achat, incluant une édition limitée de la mini-affiche originale de l’exposition. Avec la musique de DJ Poontz, tous sont les bienvenus à la soirée d’ouverture le mercredi 29 octobre, à la galerie Yves Laroche, de 18:00h à 21:00h. L’exposition se terminera le 9 novembre 2008.

Blood Royale

Blood Royale

 Qu’elle pénètre l’épiderme ou qu’elle soit peinte sur un tableau, l’encre est permanente. Le tatouage représente peut-être un idéal, le fragment d’un souvenir, une opinion personnelle désirant être véhiculée et, ne nous le cachons pas, nous vivons dans une ère ou il est omniprésent. Simultanément perçu comme outrageux  ainsi qu’en symbiose avec une tradition, le tatouage et son étroite complicité avec l’art est, de nos jours, difficile à ignorer. Blood Royale est une dédicace à ceux qui y participe ; plus de 30 tatoueurs internationaux vous offrant une exposition regorgeant de talent.

Sweet Calaveras

Sweet Calaveras

Tous et toutes sont invités au vernissage ayant lieu l’Halloween prochain, où les pierres tombales seront momentanément retournées pour laisser place aux tableaux d’outre-monde. Les fantômes disparaîtront derrière les crânes les plus tendres et les zombies seront troqués contre une palette plus joyeuse.

Inspirés par le célèbre Jour des Morts à Mexico, nous avons demandé aux artistes internationaux invités de réinterpréter le thème de la vie et de la mort selon leur medium respectif.

Ron English et Van Arno : Autres Bizarreries

Ron English et Van Arno : Autres Bizarreries

La Galerie Yves Laroche a le plaisir de présenter Autres Bizarreries, une exposition réunissant des œuvres des artistes de renommée internationale Ron Eglish et Van Arno.

Abonnement à la liste d'envoi

S'abonner
×